LES MUSIQUES CELTIQUES

 

Les musiques celtiques sont très différentes les unes des autres au niveau de la construction musicale et des instruments utilisés. Il existe cependant, à l'oreille, des timbres et des rythmes qui ne trompent pas et les musicologues pourraient expliquer que ces musiques sont modales alors que les musiques occidentales sont devenues tonales (mineures ou majeures).  

La Cornemuse

 La cornemuse écossaise est l'instrument fédérateur, elle est pratiquée par les Écossais, les Irlandais et les Bretons. La cornemuse est un instrument à réserve d'air. Elle a été très populaire au Moyen Âge sur tout le continent européen. La cornemuse accompagnait les fêtes villageoises. Jérôme Bosch, Bruegel, Dürer l'ont souvent représentée. Arrivée en Écosse à la fin du XIIe siècle seulement, elle est remarquée par les chefs de clan qui décident d'engager des musiciens professionnels. La cornemuse devient alors un instrument de musique savante et développe une technique extrêmement sophistiquée. La première école de musiciens professionnels est ouverte dans l'île de Skye au XVIe siècle. Après la défaite des clans face à la couronne britannique, tout ce qui fait l'identité des Highlands est proscrit. Les musiciens n'ont plus de mécènes. Avec la mise en place des régiments de highlanders, troupes d'élite qui feront l'empire britannique, la cornemuse entre dans l'armée. La cornemuse écossaise possède un chalumeau : "chanter" sur lequel le musicien joue la mélodie et trois bourdons qui donnent un son continu. La "gaïta", cornemuse galicienne, jouée par Carlos Nuñez, est un instrument directement issu de la cornemuse médiévale. La gaïta est extrêmement populaire en Galice et aux Asturies qui compte plusieurs milliers de musiciens.  

Le Pipe-Band

 Cet ensemble de cornemuses et de percussions est né dans les régiments de highlanders à la fin du XIXe siècle. Le courage, montré par les sonneurs de cornemuse, pendant la guerre 1914-1918 a créé des vocations et les pipe-bands se sont multipliés après la première guerre mondiale. Il existe maintenant des centaines de pipe-bands en Écosse et dans tous les pays d'émigration, USA, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande… Les pipe-bands se présentent à de nombreux concours et sont classés en catégories musicales. Les ensembles de première catégorie sont d'un niveau extrêmement élevé. Au nombre des derniers gagnants aux championnats du monde, on compte le pipe-band de la Police de Melbourne ; Simon Frazer, University de Vancouver et le Field Marshall Montgomery pipe-band de Belfast. Les ensembles sélectionnés pour le Stade de France sont classés parmi les meilleurs pipe-bands au niveau mondial.  

Le Bagad

 Le bagad a une cinquantaine d'années. C'est un ensemble comprenant des cornemuses, des percussions et des bombardes. La bombarde est l'ancêtre du hautbois. C'est un instrument puissant qui nécessite un intense travail des lèvres. Grâce à la tessiture de la bombarde, le bagad est un ensemble extrêmement musical pratiquant la polyphonie. Les bagadoù ont été le ferment de la musique bretonne. Une grande partie des musiciens bretons a été formée à l'école de ces ensembles, toujours placés en situation de recherche musicale. La finale du Championnat National des bagadoù se déroule chaque année lors du premier week-end du Festival Interceltique. Les formations invitées au Stade de France ont été classées en tête lors du championnat 2001.